image retouchée 2

 

2010 était un tournant dans la carrière de Aicha Gorgi; elle a décidé de renommer sa galerie de «Galerie Ammar Farhat» à «Galerie A.Gorgi» et d’insuffler une nouvelle vie dans la scène artistique tunisienne en orientant sa galerie exclusivement vers l’art contemporain.

La Galerie Ammar Farhat a été fondée par M. Abdelaziz Gorgi en hommage à son ami de longue date M. Ammar Farhat. Tous les deux étaient deux figures majeures de l’art du 20ème siècle en Tunisie et ont contribué à relier l’art Tunisien à la modernité. Sa préoccupation première était la promotion d’art dans le pays.

Depuis 2010 la galerie A.Gorgi s’est donnée une mission: Traquer de nouveaux talents, guider leurs premiers pas et cultiver l’expression d’un art nouveau, peu commun. Elle s’est engagée à soutenir des artistes s’exprimant dans une perspective contemporaine ouverte à la fois sur le monde, et ancrée dans son environnement immédiat.

Les expositions de A.Gorgi surprennent, fournissent de la matière à pensées, incite à la réflexion et créent un bouleversement dans la scène de l’art Tunisien. Rapidement la galerie est devenue célèbre par son innovation et ses expositions et thématiques rigoureusement choisis.

Au rythme moyen de neuf expositions annuelles, Aïcha Gorgi, la directrice et gérante de l’espace, travaille à promouvoir les artistes partenaires de sa galerie aussi bien auprès du grand public que celui plus averti ; Elle a d’ailleurs réussi à créer un réseau de collectionneurs à la fois confiants et ouverts par rapport à son orientation artistique singulière.

Ainsi, la plupart des expositions sont accompagnées par l’édition d’un catalogue. Parallèlement aux expositions personnelles, la galerie abrite des expositions thématiques ouvertes notamment aux artistes non partenaires de la galerie.

A.Gorgi prend soin de choisir des thèmes croisant des préoccupations locales aux problématiques de l’art contemporain. A l’occasion, et selon les cas, les artistes partenaires ou invités sont incités à réfléchir et à produire autour de questions ne s’intégrant pas nécessairement à leur démarche habituelle. La galeriste entend ainsi contribuer au renouvellement des expressions plastiques et esthétiques.

De même, en partenariat avec quelques entreprises, la galerie organise par ailleurs des expositions hors mur. Ce partenariat a permis de doter les artistes de moyens techniques et matériels fournis par de grandes enseignes de la mode, du meuble ou de l’industrie automobile. Les artistes partenaires de la galerie ont pu ainsi produire en conséquence et expérimenter d’autres espaces de monstration. Ces manifestations hors mur ont été accompagnées de catalogues richement illustrés.

Il est à noter que les activités de la jeune Galerie AGorgi sont plutôt concentrées sur la Tunisie. Elles sont focalisées sur le renouvellement du langage de l'art dans le pays et à prouver que l'on peut réussir en tant qu’artiste ou galeriste tout en misant sur l'art contemporain et les nouvelles formes d’expression. Tel est le défi que la galerie a pris, un défi qui donne un sens à son action et se manifeste à travers chaque exposition.